Royal Fucker Disco Mobile Club – Bang Bang

bangbangdess1« Le RFDMC est un gros coeur brisé qui n’a rien
d’autre à foutre, quand il a bu, de pleurer sur son
passé et de chanter des odes au suicide.
Merci à succulente Jeanne pour sa participation
au jingle! »


[download]

Tags:

11 commentaires pour “Royal Fucker Disco Mobile Club – Bang Bang”

  1. hervé dit :

    Seul le jingle est prréésent… et c’est déjà très drole, mais je pense que la cahnson n’est pas passée :)

  2. hervé dit :

    j’ai rien dit, ca marche !
    Faut que j’arrete le speed.

  3. ZEL dit :

    Magnifique interprétation en Français, joli tour de force !!!
    Bra-vo !

  4. Ben Mychkine dit :

    Très très bon, j’adore le côté « bricolé » à coups de guitare, de bruits de pioche et de coups de feu, et puis le chant s’accorde hyper bien à l’accompagnement (pour Monsieur, un faux-air de Miossec -lorsque ce dernier chante à jeun)!

    C’est vrai qu’on a tendance à oublier que dans les 60’s y avait déjà la dose de girly (cette reprise par Sheila en est un bon exemple)!

  5. Mozeur Phoque dit :

    Ça rigole plus les productions! Très belle reprise, le coté oldies est bien conservé sans que le coté digital ne soit déplaisant. Mais bon, on est pas un royal fucker disco comme ça, hein, c’est dans les gènes.

  6. Séb dit :

    Effectivement ya du lourd au niveau production sur Zvok !
    Félicitations 😉

  7. Pix dit :

    la p’tite pisseuse joue la guitare a deux jack… sacrée Madame Connasse, en pleine forme. Bravo, je dis bravo des fois car je suis comme-ça. Tiens y a Gä sur la pochette ? Non, Gä ne sait juste que jouer de la chaussette sale… Mystère.

  8. gomez dit :

    P’tain !

  9. Marie Darling dit :

    Purée!

    Ca rigole plus en effet! Jvous tire mon chapeau! Et puis ma veste! Et mes pompes!

  10. Lovely Goretta dit :

    roooh si vous continuez comme ça on va finir à la nouvelle star ! Merci à tous !

    pixel / ménooon spa Ga, c’est David Durêtre, le seul, l’unique, le flamboyant !

  11. poipoi dit :

    haha, ouais, ptain, c’est classe !